Retour à la liste
sam 29/09 — 14h30
La Minoterie | Dijon
Tarifs

Siestes sonores : gratuit
Orchestre des Quartiers : gratuit
Smile City : 8 € (plein) et 5 € (réduit)

Une journée organisée en partenariat avec La Minoterie

Le petit + : tout au long de la journée, petite restauration, buvette et point d’information sur le Tribu Festival.

Samedi Minotone avec Tribu Festival : les concerts
SIESTES SONORES (10h30, 14h00 & 15h30 | avec Diane Blondeau (FRANCE) | Tout public)

Le Field-recording, ou enregistrement de terrain, est une pratique que Diane Blondeau emploie régulièrement dans sa recherche artistique. A travers les filtres des microphones, elle enregistre les évènements et les vibrations propres à ces espaces. Ces heures d’enregistrements, qu’elle archive et classe, constituent une partie du matériel qu’elle utilisera pour créer un nouvel environnement sonore. En s’inspirant de l’ambiant de Brian Eno, elle mixera en live des sons enregistrés et des sons électroniques générés par des synthétiseurs. Cette sieste expérimentale nous plongera dans un univers de reflets lumineux et sonores.

Diane Blondeau : field recording
L'ORCHESTRE DES QUARTIERS (15H45 | Restitution d’ateliers et petit conte musical par l’orchestre dijon bourgogne )

L’Orchestre des Quartiers, ce sont 38 jeunes de 8 à 14 ans qui se retrouvent pendant un an pour partager le plaisir d’une pratique musicale collective, aux côtés de l’Orchestre Dijon Bourgogne et ses musiciens. Répartis en ateliers par instrument (violon, violoncelle, trompette et trombone), les élèves suivent une heure de cours par semaine et se retrouvent régulièrement pour des restitutions publiques en formation « orchestre ». Ils participent ainsi à la vie des quartiers et des lieux partenaires qui hébergent les ateliers.

             

Brice Goujon : violon | Sylvie Brochard : violoncelle | Philippe Boisseranc : trompette | Franck Eparvier : trombone | Et les jeunes musiciens de l’Orchestre des Quartiers
SOUL BÉTON (SMILE CITY) (16h30 | concert funk & hip hop (FRANCE) | À partir de 7 ans)

Les deux agents Soul et Bronksy mènent l’enquête dans Smile City, la ville où le rêve est interdit. En partant à la recherche du « dreaminel » qui incite les habitants à rêver, nos deux inspecteurs vont être amenés à changer leur regard sur ce monde ultra-contrôlé.  Ce conte rythmé par les musiques urbaines avec des compositions empruntant au funk des années 70 allie musique groovy, humour et textes forts. Smile City nous donne envie de danser et nous invite à réfléchir. Un conte qui révèle l’importance des rêves et du libre arbitre.

Bring’s : auteur-compositeur | Fanch Jouannic : artiste & mise en scène | Achille Grimaud : écriture de l’histoire | Rodrigue Bernard : création lumière | Cédric Hingouët : regard extérieur