lun 28/09 — 20h00
Cinéma Eldorado / Dijon
Tarifs

8 (plein)
6,50 (réduit)
5,2€ (abonné Eldorado)
3,50 (carte culture)
Billets en vente uniquement à l'Eldorado

En partenariat avec le Cinéma Eldorado

Les luttes en images
Retour sur l'aventure des groupes Medvedkine
(courts métrages)

Le film est une arme

En écho au spectacle La Peuge en Mai (jeudi 1er octobre au Jardin des Apothicaires) autour des luttes syndicales, Tribu Festival s'associe au cinéma indépendant l'Eldorado pour une soirée dédiée au 7e art. 

Expérience exceptionnelle dans l’histoire du cinéma, et dans la suite de Mai 68, un groupe d’ouvriers en grève, d’abord à Besançon, dans l’usine de la Rhodiaceta, puis à Sochaux chez Peugeot, se lient d’amitié avec techniciens et cinéastes et fondent un collectif : le groupe Medvedkine.

La rencontre a d’abord lieu entre les ouvriers et de jeunes cinéastes, parmi lesquels Chris Marker, Jean-Luc Godard, René Vautier, venus filmer la grève. Les ouvriers vont alors s’emparer des outils du cinéma pour réaliser sur une période courte une quinzaine de films d’une grande liberté et d’une énergie folle.

À cette occasion, l'Edorado présente cinq films courts conçus entre 1968 et 1971, qui montrent la naissance fulgurante d’un cinéma de combat, de guérilla qui confine à la poésie brute. 

 

La charnière (1968, 13 min)
Classe de luttes (1968, 40 min)
Rhodia 4x8 (1969, 4 min)
Sochaux 11 juin 68 (1970, 20 min)
Lettre à mon ami Pol Cèbe (1971, 17 min)