La musique et le monde Tribu festival Du 29 septembre au 8 octobre 2017
Du 01.06 au 05.06 2005
7eme édition 2005
Artistes invités :

Lo Cor de La Plana (France), Mina Agossi trio (France / Bénin), Les Glaneuses (France), Jacques Didonato, Isabelle Duthoit et Tenko (France, Japon), Iltika (France), Birdy Nam Nam (France), Dj Spooky (USA), Sole (USA), Pedestrian (USA), Telephon Jim Jesus (USA), Byard Lancaster trio et Jalal Mansur Nurridin (USA), Benoit Daniel trio et Gabor Winand (Hongrie / France), Parno Graszt (Hongrie), Del Alfoldi Saxophone Ensemble (Hongrie), Tuddosok (Hongrie), Dj Palotai (Hongrie), Silverio Pessoa (Brésil), Seul Luis Paixao (Brésil), Diplo (USA), Arto Lindsay (USA), Joelle Léandre (France), Claude Tchamitchian (France), Frédéric Stochl (France), Paul Rogers (UK), Henri Texier Strada sextet (France), Dgiz et Fantazio (France), Hélène Labarrière (France)

Créations 2005 :

- Byard Lancaster trio et Jalal Nuriddin (USA / France)
- Benoit Daniel trio et Gabor Winand (Hongrie / France)
- Jacques Didonato, Isabelle Duthoit et Tenko (Japon / France)
- Arto Lindsay et Diplo (USA)

CONFERENCE : 

- « Le Forro, rythme roi du Nordeste » par Silverio Pessoa et Marc Régnier (Brésil / France)

ExPOSITION :

- « Aux racines du Forro » par Pierre Mérimée et Jacques Denis (France)

Action pédagogique :

- « Polyphonies occitanes » avec Lo Cor de La Plana (France)

EXTRAITS DE LA REVUE DE PRESSE :

« Le Tribu Festival de Dijon offre un projet plus original que le simple défilé d'artistes en tournée. Chaque journée est organisée autour d'un thème et réunit des artistes appartenant à la même tribu ou unis par des préoccupations proches (…) Une première journée intitulée « À voix haute », comprenant notamment un concert de l'une des plus belles voix du moment, Mina Agossi, une création de Jacques Didonato et Isabelle Duthoit en compagnie de la Japonaise Tenko dont les improvisations vocales ont régalé l'avant-garde new-yorkaise (John Zorn, Fred Frith). » Alexis Bernier - LIBERATION

« Ce festival s'articule autour de cinq journées aussi variées que pointues. On pourra notamment écouter le hip-hop expérimental de trois artistes du label Anticon (Telephone Jim Jesus, Pedestrian et Sole), la bossa-nova moderne du guitariste et innovateur brésilien Arto Lindsay ou le jazz mélodique et élégant d'Henri Texier. Beau programme. » Romain Grosman - LES INROCKS

« À parcourir la programmation, on sent le souffle de la passion. Une bande de copains souhaitant faire partager leurs enthousiasmes. Croisement de générations et de couleurs (électro, Brésil et contemporain) pour une ligne directrice farouchement originale. Cinq thématiques plutôt insolites, histoire d'expliciter la cohérence des choix. On sent une attention particulière à ce qui se démarque des musiques codifiées et du jazz standardisé. Un festival de caractères, d'individualités... d'artistes. Peu importe le marché, pourvu qu'on ait l'ivresse ! » Alex Dutilh - JAZZMAN